La singularité et le groupe dans l’institution

 

Une question se répète avec insistance pour tous ceux qui sont quotidiennement confrontés à la pratique du groupe en institution : Comment respecter la singularité de chaque personne tout en ayant à manier le « groupe » et sa dynamique ? Des préoccupations éthiques ont des incidences pratiques dans l’organisation de la vie en collectivité. Comment ne pas dissoudre ce qui est propre à chacun dans une solution valable pour tous ? Comment ne pas mettre en danger le commun par les exigences de l’Un ?

Pour aborder ces interrogations, la formation propose de parcourir un ensemble de concepts qui définissent le groupe et les processus psychiques qui sous-tendent sa formation et soutiennent son fonctionnement. Il s’agira ensuite d’analyser le rôle que joue l’institution dans le maintien du lien social à travers l’étude de différentes organisations institutionnelles et la place qu’elles accordent ou non à la singularité. La logique du sujet psychotique et de son rapport à l’autre servira d’éclairage à ce qui s’avère problématique pour toute organisation humaine et que Freud a nommé « Malaise dans la culture ».

Quelques interrogations :

  • Le rassemblement suffit-il à faire exister un groupe ?
  • A quoi viennent répondre les institutions spécialisées pour enfants, adolescents et adultes ?
  • Comment le sujet psychotique, qui témoigne d’un rapport à l’autre perturbé, peut-il trouver à s’inscrire dans un groupe ?
  • Qu’est-ce qui résiste au tissage du lien social ?

 

Ces questions, accompagnées d’apports théoriques, favoriseront la prise en compte de l’irréductible singularité de la personne accueillie et l’élaboration des positionnements éthiques de chaque professionnel dans une institution.

« On pourrait croire qu’une régulation nouvelle des relations humaines serait possible,laquelle, renonçant à la contrainte et à la répression des instincts, tarirait les sources du mécontentement qu’inspire la civilisation, de sorte que les hommes, n’étant plus troublés par des conflits internes, pourraient s’adonner entièrement à l’acquisition des ressources naturelles et à la jouissance de celles-ci. Ce serait l’âge d’or, mais il est douteux qu’un pareil état soit réalisable. »

Freud, in Malaise dans la culture

 

Méthodologie : Apports théoriques et discussions à partir de la pratique de chacun.

Durée : 2 jours

Public : Tout personnel des secteurs social, médico-social, sanitaire et judiciaire

Lieu et dates : A déterminer

Coût de la formation :   1250€ par jour

Le tarif est donné à titre indicatif. Chaque demande de formation fera l’objet d’un devis particulier en fonction du nombre de participants, de la localisation et de contraintes spécifiques liées à l’organisation.

 

Formateur : 

Eli HARIZANOVA, psychologue clinicienne dans le champ de la protection de l’enfance